Doppio Augusto, des airs de Brésil en presqu’île

Pendant sept ans, le chef Augusto a régalé les papilles des Lyonnais en servant une cuisine italienne gourmande et créative…il y a deux mois, cette table chic de la rue Neuve, au cœur de la presqu’île, a fait peau neuve ! Exit les lasagnes aux cèpes et la raviole de noix de veau aux saveurs transalpines. Place au Brésil et à sa cuisine conviviale qui a su se faire une place de cœur auprès des gourmets du monde entier.
Un revirement étonnant ? Pas tant que ça quand on sait qu’Augusto est italo-brésilien et qu’il a vécu 27 ans à Sao Paulo. « J’avais fait le tour de la cuisine italienne et j’avais envie de revenir à mes origines. Je voulais un restaurant plus convivial, fondé sur le partage et pour moi, la cuisine brésilienne, c’est exactement ça. » nous confie le jeune chef juste avant le coup de feu.

Bom Dia Brasil !

Ici, la cuisine brésilienne se veut familiale, authentique, simple et bien sûr à partager.
Dès le premier coup d’œil à la carte, on perçoit nettement les influences portugaises et africaines, témoins d’une histoire coloniale riche qui continue de marquer largement l’art culinaire brésilien aujourd’hui.

Le choix des entrées à partager est pléthorique : parmi les spécialités, on retrouve notamment les Pao de Queijo, des petits pains de manioc au fromage qui se dégustent aussi bien le matin au petit-déjeuner que le soir au diner ou à l’apéro pour s’ouvrir dignement l’appétit.
Le voyage culinaire se poursuit avec des petits cubes de tapioca assortis d’une confiture d’abricot au piment doux (un délice !), des croquettes de carne de panela (de la viande de bœuf effiloché), des coxinha (des blancs de cuisse de poulet au manioc en beignet), et pour finir sur cette mise en bouche, du crabe rôti au four, une recette traditionnelle du Brésil connue sous le nom de casquinha de Siri. A déguster sans modération.
Pour ceux qui auraient encore faim après cet apéritif gargantuesque, la carte réserve encore de belles surprises avec un choix de plats de résistance parmi les plus typiques du pays, à l’instar du Arroz e Feijao misturado à base de riz blanc, d’haricots rouges, lardons fumés et œuf parfait, la base de la cuisine brésilienne merveilleusement revisitée par le chef.

Caïpirinhas & cie

Que serait une soirée brésilienne sans ses cultissimes Caïpirinhas ? Ici place à l’inventivité et aux talents de Benoit, responsable de la salle, qui propose, en plus de la traditionnelle Caïpirinha au citron vert, des variantes à base de purée de fruits de la passion ou de fraises qu’il prépare lui-même.

Mais le secret d’une Caïpi réussie réside dans le choix du citron. Si pour nous pauvres Français, citron rime essentiellement avec Menton, il existe au Brésil des dizaines de variétés de citrons verts qui ont chacun leur spécificité.  Benoit, qui les choisit chaque matin avec soin dans un petit marché à deux pas du restaurant, opte pour la variété Tahiti, sans pépin et au jus très parfumé ; idéal pour les cocktails.
Pas de vin brésilien à la carte mais on retrouve encore ici l’influence coloniale européenne à travers un joli choix de vins portugais, espagnols et italiens, qui se marient parfaitement au festival de saveurs proposés dans les assiettes.

Verdict : une explosion de saveurs en bouche et un embarquement immédiat pour le pays de la Samba

Doppio Augusto
6, rue Neuve 69002 Lyon
Tél : 04 72 19 44 29
http://doppiorestaurant.fr/
Ouvert du mardi au samedi : au déjeuner de 12h à 14h30 et le soir de 19h à 21h30

Crédit Photo : Roxane De Almeida