Lachaume et sa sélection de fromage

Lachaume : Une fromagerie de caractère à Lyon

Lachaume et sa déco fromage

L’automne bat son plein alors que la Saône se pare de teintes rouge orangées. La pluie et le vent remplacent le Soleil et les vagues de chaleur. Certains y voient la fin des beaux jours, mais chez Paye Ta Planche, on se frotte les mains : c’est enfin le retour des raclettes, des fondues, pierrades, tartiflettes… Tout ce qu’on aime ! Mais le secret d’un bon petit plat réside bien évidemment dans les ingrédients que l’on met dedans. La facilité serait d’aller en grande surface. Sauf que chez Paye Ta Planche, on ne veut que le meilleur, et à Lyon ! Il ne reste qu’une solution, la fromagerie, la vraie ! C’est à celle de Lachaume , dans la grande rue de Vaise (9e) que je me rends aujourd’hui, impatient de me délecter de la sélection de la maison.

Lachaume ch’est quoi ?

À mi-chemin entre table d’hôtes et fromagerie, Lachaume propose un service de restauration le midi, et une large sélection de produits du terroir à la commande. Victime de son succès, la petite épicerie est assez prisée : il faut réserver si vous souhaitez vous y poser !

 

Lachaume et son étalage

Ici, un peu comme à L’Épicerie Comptoir, on trouve de tout. Les produits viennent non seulement des terroirs français, mais aussi des espagnols, italiens, voire anglais ! On y retrouve bien plus que du fromage. Charcuterie, saumon Gravlax de Suède, miels, confitures, et pâtes fraîches sont au rendez-vous. À cela s’ajoute un panel de vins de Montplezy et de bières du Jura. Car ici à la fromagerie Lachaume, tout s’emporte. On se retrouve vite à vouloir de tout parmi cette sélection maison !

Sabine, ancienne communicante reconvertie dans la cuisine accueille à bras ouverts les gourmands avec son acolyte. Après une rapide présentation des formules (fromages, charcuterie, mixte, raclette et fondues), je m’installe à une table haute. Pour moi ce sera une sélection des fromages du moment, accompagnée d’une bière d’abbaye jurassienne, les Messieurs.

Découpons la planche

Lachaume : Planche légendée

Exceptionnellement, je suis servi sur une planche d’ardoise, à la place de la traditionnelle assiette. Entre l’ambiance montagnarde, les murs de bois, la décoration “chalet”, le plateau de fromages et l’accueil chaleureux, on ne peut qu’être charmé ! Placés en cercle et du plus doux au plus fort, les fromages viennent de France, d’Angleterre et d’Italie. Ils sont accompagnés de noix, de figues et d’une salade.

Côté fromage (doux)

Je vous parlais de l’ambiance montagnarde et quoi de mieux que de commencer par de L’Etivaz ? Fromage typique des Alpes franco-suisses, ce fromage de vache à pâte pressée (que je n’avais encore jamais goûté) s’approche des comtés et gruyères. Sa pâte est fine, il est très frais en bouche. Ce qui surprend le plus, c’est son goût. Imaginez : L’Etivaz (dont il ne faut pas dissocier le “L”) c’est un arôme légèrement fruité avec un petit arrière goût de… noisette ! Il m’aura fallu un peu de temps pour l’identifier, mais beaucoup moins pour l’apprécier. Et dire que ce n’était que le premier des 7 fromages !

Le second nous invite à traverser la Manche, c’est un Cheddar Montgomery, arrivant tout droit des campagnes anglaises du Sommerst. Comme L’Etivaz, c’est aussi un fromage à pâte pressée, mais demi-cuite. Cependant le Montgomery est plus sec. Il faudra en profiter pour prendre une gorgée de bière. Celle-ci provient de L’abbaye de Beaume. Fruitée et un peu épicée, elle ira encore mieux au fur et à mesure que nous approcherons des fromages forts !

Pour son 3e “fromage du moment”, Lachaume nous propose une Sainte-Maure fermière âgée. C’est donc une note de chèvre ! Dotée d’un bon goût lacté, c’est ici la texture qui est intéressante : croûte croquante, pâte tendre ensuite, elle devient fondante et crémeuse à mesure que l’on s’approche de son cœur. C’est original mais non moins agréable.

Le dernier des fromages “doux” est un Charolais fermier. Ses fines tranches ne trompent pas : il est pâteux, sec et dur, et pourtant son goût est moins fort que les fromages précédents. Il faut prendre le temps d’apprécier ses tons crémeux.

Côté fromage (forts)

Sur la droite de la planche se dresse l’imposant Langres Fermier, généreusement tranché. Sa croûte orangée est particulière avec sa cavité appelée aussi fontaine. N’étant jamais retourné lors de sa production, il finit par se creuser ! C’est le retour aux fromages de vache, mais cette fois à la pâte molle et crémeuse. Il ne fond pas trop en bouche, ce qui permet de jouir de son goût fort et campagnard !

22 v’là les bleus ! Et nous quittons les fromages français pour déguster d’abord un Gorgonzola italien. Crémeux et fondant, il se couche à merveille sur une tranche de pain de seigle. Son bleu est léger, il en résulte un bon équilibre gustatif en bouche. Il marquera forcément un amateur de fromage, même ceux qui ne sont pas trop fans des pâtes persillées.

Ça sera plus compliqué pour le bleu Irlandais qui vient : le Cashel Blue. Fort et puissant en bouche, il n’est pas sec pour autant, mais plutôt fondant. Le Cashel s’approche du Roquefort dans sa fabrication. C’est le moment d’associer son caractère au Chutney de figues maison, sur une tranche de pain aux 3 noix.

À côté

Le plateau ne serait pas complet sans quelques petits accompagnements. Je vous en ai déjà un peu parlé, mais au pain de seigle s’ajoute le pain aux noix. Il y a d’ailleurs des noix à retrouver au centre de la planche, ainsi que des noix de macadamia disposées dans un petit récipient sur le côté. Une délicieuse salade est aussi proposée par Sabine, qui la sert avec un peu d’huile d’olive. Mon coup de cœur revient au Chutney de figues maison, dont on se délecte avec les fromages les plus forts de la sélection.

Notre verdict pour Lachaume : Ça serait fromage de ne pas y goûter !

Bien sûr, les fromages sont excellents, mais plus que tout, j’ai particulièrement apprécié le cadre et l’accueil à Lachaume. Ici on s’extrait des clichés de la restauration, et les petits détails attrayants sont nombreux : les petites étiquettes avec les portraits d’animaux, l’immense connaissance de Sabine à propos de ses produits, dont elle parle avec beaucoup de passion, et les associations originales. Vous êtes-vous déjà essayé à une raclette à base de mozzarella fumée ? Non ? Moi non-plus ! Et je n’ai qu’une envie, c’est y retourner juste pour y goûter !

À vous de plancher chez Lachaume !

La sélection des fromages du moment à 13,5€

44 Grande Rue de Vaise
69009 LYON
Facebook